Impact des ondes électromagnétiques sur les fourmis

Re: Impact des ondes électromagnétiques sur les fourmis

Message non lupar DMX » Lun 18 Jan 2010 23:54

Observe, quels sont les organismes qui résistent le mieux à l'extrême niveau chaleur ou froid ? Les bactéries ? Pourquoi ?! Plus un organisme est complexe, plus il est fragile (la rançon de la gloire). Je te prends un exemple:
La chitine d'un insecte, elle ne se renouvelle pas. La peau d'un humain elle se renouvelle est c'est un mécanisme complexe, tellement complexe qu'à force de se renouveler, à force de faire la photocopie d'une phocopie d'une photocopie, l'image devient illisible, la peau fripée (ce qu'on appelle le vieillissement) et pour un peu que la photocopieuse reçoive un coup ou soit déplacée, tu n'as plus ta photocopie originelle, c'est l'accident cellulaire: cancer, tumeur etc.
Un autre exemple: les insectes n'ont pas de poumon, l'air circule simplement dans des trachées. En présence de gaz carbonique, l'organisme ne fonctionne plus pour un temps seulement. De nouveau en présence d'oxygène, l'insecte reviendra à la vie. Un mammifère a des poumons, et l'oxygène sera véhiculé dans les globules rouges (mécanisme plus complexe). En présence de gaz carbonique, c'est la mort assurée et sans retour possible les globules rouges fixant définitivement le CO2.
On pourrait multiplier les exemples à l'envie...


Tout cela est fort vrai, mais je ne vois toujours pas de rapport direct avec les ondes (sans vouloir être vexant *oups* ). Il est vrai que quelque archées ont des modes de vie extrême mais il me semble que les tylopodes ou l'ours polaire ne sont pas trop mal non plus. De même certain cétacés sont capables de rester en apnée (et conscient) beaucoup plus longtemps que la très grande majorité (totalité ?) des fourmis.
Le degrés de complexité n'a pas de relation directe avec le degré de résistance ou même "d'évolution", c'est une vision gradualiste et trop simpliste de l'évolution. Tu prend la bactérie Thermus aquaticus (dont est issu la Taq polymérase pour ceux qui font des PCR ^^), elle vit à l'aise dans des eaux hydrothermales de 90°C ... tu la met dans une eau de 20°C --> il n'y a plus personne. Que peut-on conclure sur son degré de résistance ? --> Ba cela dépendant de la référence ^^.

Le succès évolutif des Arthropodes est indéniable (ils représentent 80% des espèces actuelles connues) et nettement supérieur (pour l'instant) à celui des mammifères. Mais il me semble que les populations de fourmis n'ont pas évolué depuis 450 Ma dans un environnement "wifi" et donc, n'ont pas été sélectionnées au cours de l'évolution les populations ayant subit des mutations avantageuses leur permettant de se protéger contre ces ondes.
--> Théoriquement, Thermus aquaticus, Messor barbarus ou Sapiens ne sont pas plus protégés l'un de l'autre des ondes Wifi puisque c'est tout nouveau, il n'y pas encore eut de cycle mutation/sélection. Et bien sur tout cela n'est valable que si on considère que ces ondes exercent une pression évolutive, ce qui est loin d'être le cas ^^)


La chitine d'un insecte, elle ne se renouvelle pas

--> Je pensais qu'une des caractéristiques majeures des insectes était la mue ^^ ...
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Impact des ondes électromagnétiques sur les fourmis

Message non lupar grm27 » Mar 19 Jan 2010 00:22

Intéressant ton point de vue DMX.
Pour info : http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/rapport-fin-etuderlan-dec2003.pdf
http://www.medecines-douces.com/impatient/348oct07/wifi.htm
Ce rapport date quand même (2003) et ne tient pas compte des nouvelles normes Wifi.
Merci pour ce débat et rendez-vous dans quelques milliers d'années pour voir l'évolution des espèces...
Avatar de l’utilisateur
grm27

Re: Impact des ondes électromagnétiques sur les fourmis

Message non lupar etii » Mar 19 Jan 2010 01:03

Juste quelques éléments:
  • les fourmis ne muent pas
  • certaines fourmis peuvent survivre dans l'eau (donc sans oxygène) plusieurs jours, aucun mammifère (baleine comprise) ne peut le faire
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: Impact des ondes électromagnétiques sur les fourmis

Message non lupar lepouvoirdelafourmi » Lun 11 Juil 2011 11:05

Pour relancer cet intéressant sujet, un lien :
http://fr.news.yahoo.com/ondes-t%C3%A9l%C3%A9phones-portables-perturbent-abeilles-181700219.html

Les ondes pourraient donc être dangereuses pour les abeilles.
Abeilles et fourmis ont-elles un métabolisme semblable ? Au quel cas, on pourrait finalement dire que les ondes de téléphones sont également néfastes à nos bêtes, non ?
Avatar de l’utilisateur
lepouvoirdelafourmi

Re: Impact des ondes électromagnétiques sur les fourmis

Message non lupar Jarode » Lun 11 Juil 2011 11:31

On avait également abordé la sensibilité aux champs électromagnétiques dans un sujet sur la construction d'un nid a sustentation magnétique.
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Page Précédente


Retourner vers Partie Généraliste


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum