Page 1 sur 2

Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 14:57
par umoteck
Salut,

Voilà sans doute un vieux cas clinique (Un Case report comme les professionnels les aiment) qui risque de vous donner quelques sueurs froides.

En Inde, en août 2015, une jeune fille de 12 ans se présente avec des fourmis enclavées (probablement des Camponotus sp. à la vue des lames frontales en forme de lyre) dans son conduit auditif externe droit. Le nombre de fourmis avancé par le présentateur me semble un peu farfelu et exagéré mais je n'ai pas retrouvé la publication initiale sur PubMed donc impossible de vérifier cette information.

Les enfants ont tendance a avoir tout un tas de corps étrangers dans leurs orifices (oreilles, nez, voies aériennes surtout) volontairement ou involontairement (et les insectes n'échappent pas à la règle), plus ou moins grave suivant les cas (risque d'asphyxie en cas d'inhalation par exemple). Ici, les principales complications sont d'une part l'infection du conduit auditif (avec douleur, gêne auditive, hypoacousie et écoulement fétide) qui peut par la suite s'étendre et d'autre part, la perforation de la membrane tympanique (qui a pour conséquence directe une hypoacousie). C'est pourquoi dans bien des cas, il est judicieux d’adresser la personne a un ORL.

Résumé de l'intervention:
On injecte un anesthésiant local (lidocaïne) qui a le double avantage: tuer le locataire indésirable et anesthésier la zone. Le cadavre est ensuite facilement retiré à l'aide d'une pince à glissement Hartmann (comme c'est le cas ici) ou d'une anse (Billeau ou Snellen) sous contrôle d'un microscope otologique (au-delà de l'isthme du conduit, il est très difficile de voir sans microscope). S'il n'y a pas de complication, l'affaire s'arrête là et la patiente s'en va avec une bonne histoire à raconter au prochain dîner.

Cas clinique indien, Coupe frontale d'une oreille
Coupe frontale d'une oreille



Bonne nuit et dormez bien sur vos deux oreilles. XD

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 15:20
par Rekyem
C'est beaucoup 100 fourmis ... ? Mais sinon comment elles se nourrissaient... De cérumen ? '-'

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 15:44
par elo123
C'est à la fois impressionnant et terrifiant. :-s

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 16:32
par Roasty
Et dire qu'on s'embête à leur faire de jolis nids ...

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 17:14
par umoteck
@Rekyem Oui je suis aussi assez dubitatif sur cette donnée. Dans la vidéo, ils exposent des hypothèses pour tenter de l'expliquer (Présence de couvain ? Reine pondeuse ? Maison infestée ?). Bon quoi qu'il en soit, il y en avait déjà au moins deux, et c'est déjà deux de trop. XD
umoteck a écrit:Le nombre de fourmis avancé par le présentateur me semble un peu farfelu et exagéré mais je n'ai pas retrouvé la publication initiale sur PubMed donc impossible de vérifier cette information.

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 17:49
par vince
Pour moi c'est totalement faux. Une colonie de Camponotus sp de 100 fourmis dans l'oreille c'est du grand n'importe quoi. Déjà une seule tu la vois sortir en galère alors 100...
De plus le cérumen est de base un répulsif naturel au goût bien dégueulasse, pas de quoi attirer des insectes, bien au contraire.

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 19:04
par bdreal
En fait, les deux bestioles se nourrissaient de... ouï-dire. :mrgreen:

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 19:42
par umoteck
@vince @Rekyem
En fait, il semblerait que "une centaine de fourmis" soit un total sur plusieurs mois, elle n'a jamais eu 100 fourmis a un instant T dans son conduit auditif,et heureusement d'ailleurs. Sur ce cas il n'y a pas trop d'explication, il est tout à fait possible que la patiente se les soient volontairement introduites (assez fréquent chez les jeunes enfants, bon vu son âge et avec ce nombre, ça relèverait de la pathologie psychiatrique).

vince a écrit: De plus le cérumen est de base un répulsif naturel au goût bien dégueulasse, pas de quoi attirer des insectes, bien au contraire.

Je sais que le cerumen a des fonctions protectrices (anti-bactérien et captation des poussières), nettoyante (captation des squames du conduit) et lubrifiantes. Mais je n'ai jamais entendu un quelconque rôle répulsif, as-tu une source ? ça m'intéresse. Pour ce qui est du goût, j'ai bien peur de comprendre d'où vient la source. XD
Les insectes coincés dans les oreilles chez le jeune enfant est un motif de consultation ORL loin d'être rare. *good*
Un case report récent par exemple: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29389931

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 19:49
par Roasty
Tiens j'allais répondre pour clarifier le "100 fourmis", en sachant que d'autres sites relatent '1 000', allez donc trouver le vrai du faux.
Selon ce site ce serait un flot régulier, mais je n'y crois pas, 10 par jour, sans rire.. Et elles se nourrissent comment pour en produire autant ?

Ce site relate également 10 à 15 fourmis par jour...

Au final qu'est-ce qu'on voit, 2 fourmis mortes extraites d'une oreille, pas d'autres photos, les sites se copient les uns les autres sans source fiable autres que de vagues témoignages.

Je pense que c'est du bullshit ! Il y a certainement une part de vrai là dedans mais ça a certainement été amplifié et déformé au fil des articles.

Edit : l'article le plus ancien que j'ai pu trouver est celui ci (en indien ) dont l'histoire est déjà bien différente. Ce serait des paquets de 10 fourmis étalés en 3 fois.

Re: Cas clinique indien

Message non luPosté: Mer 12 Fév 2020 23:35
par Seed noir
Me mère me sort souvent l'anecdote que quand j’étais petit, une nuit j'ai hurlé, ma mère est venue et m'a trouvé dans le lit avec des fourmis autour et quelques unes dans l'oreille (et c’était avant d'avoir des élevages plein la chambre :p ).
Apparemment ça faisait mal. XD
Donc oui c'est possible, mais pour le nombre... :think: