[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus

[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus

Message non lupar Nibor » Mer 15 Avr 2020 11:44

Bonjour tout le monde,

Hé bien voilà, j'ai eu envie à mon tour de tenir un blog sur mes deux fondations en cours de Messor. Je ne sais pas si ça intéressera grand monde tant les Messor sont répandues, mais ce qui m'a motivé tient surtout au fait que je me suis dit que ça me ferait un bon carnet de route. ;-)

J'ai donc actuellement deux colonies de Messor, arrivées à la maison le 1er avril 2020. Les deux sont à température ambiante dans ma bibliothèque (proche du radiateur). La pièce est chauffée à 19-20°C en journée (et avec le soleil sur les vitres peut monter à 23-24°C) et à 16°C la nuit. En été, tout est toujours ouvert, donc c'est comme dehors. Elles sont au jour et je les regarde (sans rien toucher) quand je passe devant, des fois je passe une demie-heure à les regarder fourrager.

Je vais tâcher de tenir ce blog au moins une fois par semaine, en détaillant pour les deux colonies à chaque fois.

Messor minor minor
Commandées chez ***, elles sont arrivées en tube, la gyne + 20-30 ouvrières. Je ne voyais pas de couvain. Aujourd'hui 15 avril 2020, je vois quelques œufs et quelques larves. J'espère que c'est preuve que la reine pond.
La photo n'est pas terrible, mais on voit un peu de couvain en bas :
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. minor minor couvain
M. minor minor couvain

Voici l'intérieur du tube :
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. minor minor : intérieur du tube : on voit la gyne + les ouvrières
M. minor minor : intérieur du tube : on voit la gyne + les ouvrières

Déjà, j'ai fait (au moins) une connerie avec cette colonie : j'ai acheté un nid en plexiglas, et à réception j'ai déposé le tube ouvert dans le nid, en me disant qu'elles allaient naturellement quitter le tube pour aller dans les chambres. Ben non, elles sont "flippées"... Du coup je les laisse tranquilles, elles sont en tube, dans l'ADC, et je me dis que quand elles seront nombreuses en explorant elles trouveront l'entrée du nid et iront.
Je note que j'ai l'impression que quelque chose les dérange dans l'ADC : il y a comme une ligne qu'elles ne traversent jamais, tout une partie dont elles s'approchent, et quand l'antenne touche cette ligne que je ne vois pas, elles se barrent vite en courant en sens inverse...
Selon l'évolution, je sortirai le tube et le connecterai à une plus petite ADC, je vais voir.
Voici le nid (je précise que toutes les chambres sont fermées sauf les deux du bas).
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Nid M. minor minor 1
Nid M. minor minor 1
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Nid M. minor minor 2
Nid M. minor minor 2

Je leur donne toutes sortes de graines mais j'ai noté pour l'instant une préférence pour les graines de pissenlit (ramassées dans mon jardin non traitées, congelées 48h minimum, j'en enlève les ailettes).
J'ai tenté le 10 avril de leur donner un tout petit peu de jaune d’œuf cuit. Elles se sont jetées dessus, l'ont rentré dans le tube, l'ont donné aux larves. Le 14 avril, elles sortaient ce qui resté et le déposaient dans le dépotoir.

Messor barbarus
Idem, reçue le 1er avril 2020, dans un tube, avec une larve (cadeau du vendeur :-) ). À réception, j'ai noté que le coton de la réserve d'eau était mal mis, et donc de l'eau était passée dans la chambre et la larve était dans la flotte. Gynette (c'est le nom de la gyne ;-) ) se débattait comme elle pouvait pour tenir sa larve au sec...
J'avais commandé un tube de ce type (rechargeable avec mousse PVA) :
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Tube rechargeable avec mousse PVA
Tube rechargeable avec mousse PVA

J'ai donc préparé le tube, je l'ai entouré de papier aluminium, j'ai scotché son entrée à celle du tube dans lequel était Gynette, je suis parti me coucher et au petit matin Gynette avait déménagé. J'ai donc déscotché, viré l'ancien tube et connecté le nouveau à une petite aire de chasse :
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. barbarus dans son tube + ADC
M. barbarus dans son tube + ADC

Je prévois de l'y laisser jusqu'à ce que le tube soit blindé, puis ce sera une mise en nid, mais on a le temps de voir venir. ;-)
Depuis, le couvain se développe super bien ! *amen* Elle pond bien, les larves se développent, c'est cool :-)
Voici son couvain au 14 avril 2020 :
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Gyne M. barbarus + couvain
Gyne M. barbarus + couvain


Voilà, ça c'est pour le blog. :-) Je suis ouvert aux Questions / Réponses :-)
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: [Blog] Messor barbarus

Message non lupar Nibor » Jeu 16 Avr 2020 08:59

Rien de bien nouveau (normal en une journée...) mais je souhaite consigner les choses à date, donc voilà...

Messor minor minor
Spéctaculaire : je les ai vues entrer une graine chia dans le tube ! Donc :
  • Pissenlit : check
  • Chia : check
J'ai aussi vu du couvain. :slap: Rien de folichon, quelques larves minuscules, peut-être des œufs. Je vais tâcher de faire une photo dans la journée que je mettrai ici, en micro on verra mieux. ;-)

Messor barbarus
C'est surtout là qu'il y a des choses à dire ;-)
Suite aux conseils de Cheevi et de BimBoum du côté du question réponse, j'ai bouché l'entrée du tube avec du coton (je n'ai pas de coton "traditionnel", c'est du coton que j'utilisais pour la vapote, qui est non traité, non chloré, d'où la couleur) sans déconnecter l'ADC.
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Tube connecté à l'ADC non bouché - Avant
Tube connecté à l'ADC non bouché - Avant
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Tube connecté à l'ADC bouché - Après
Tube connecté à l'ADC bouché - Après

Je n'ai pas l'impression qu'elle ait flippé pendant la manipulation (j'y suis allé en mode ultra délicat ;-) ). Par contre, 1 minute après que ce fut fait, elle a quitté son couvain (ce que je n'avais jamais vu faire), s'est dirigée vers le coton, est revenue vers le couvain, est repartie vers le coton, etc. J'ai compté 4 allers-retours, comme si elle allait "sentir" et "voir" ce qui se passait. Puis elle a passé un long moment à se nettoyer les antennes. Et elle s'est calmée et a repris sa couvaison. :slap:

Lien vers le questions / réponses


Sinon, je vois que le nom de mon blog (et du Q/R) avait été modifié, passant de "les Messor de Nibor" à "Messor barbarus" (probablement par un modérateur ou un admin ?). Ça ne me pose pas de problème, sinon que j'y parle aussi de Messor minor minor ;-)
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: [Blog] Messor minor minor & Messor barbarus

Message non lupar Nibor » Sam 18 Avr 2020 16:48

Bien le bonjour Ô lecteurs (je me prends à y croire en ajoutant même un -s à lecteur !),

Messor minor minor :
Aujourd'hui il fallait que je remette de l'eau aux Messor minor minor, du coup j'en ai aussi profité (quitte à les déranger) pour leur donner des graines de pavot comme certains me l'ont suggéré, prendre quelques photos comme je voulais le faire, et... comme je revenais du boucher... un minuscule morceau de viande hachée, pour voir.

Donc déjà, je suis vraiment plus que rassuré, car en prenant les photos j'ai cherché à voir si je trouvais du couvain. Je suis fébrile depuis quelques jours avec cette question, parce qu'il s'avère que cette colonie vient de chez Fou**i*ho*me et qu'il y a quelques jours donc j'ai découvert l'annuaire de MyrmécoFourmis (au top au passage ! *good* ), et les commentaires qui sont associés à la fiche de Fou**i*ho*me. Et donc, en bon paranoïaque monomaniaque, la petite voix sous le casque m'a susurré que "c'est une coloniiiiiiie boostée... ce ne sssssssont pas sssssses ouvrières... il n'y aura jamais de couvaiiiiiiiin }:-> ".
Bref, donc je flippais... Et j'ai vu des bonnes larves ! \o/
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Couvain des M. minor minor
Couvain des M. minor minor
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Couvain des M. minor minor
Couvain des M. minor minor

Me voilà donc bien rassuré ! Et haut, ne serait-ce pas du pain de fourmis que l'on aperçoit ? Il me semble (et si ce n'est pas ça, je suis preneur de ce que c'est, Ô lecteurS adoréS ;-) ), et donc je me dis que c'est bon signe aussi !
Voici une photo de face sur laquelle on le voit mieux :
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Pain de fourmis ?
Pain de fourmis ?


Et donc, avant de terminer, je n'ai pas pu résister à la tentation de leur mettre un morceau de boeuf haché (quand j'ai vu ce qu'elles avaient fait avec le jaune d'oeuf et ayant lu à plusieurs endroits qu'un peu de protéines chez les Messor était bon pour le couvain, je me suis dit qu'une fois par semaine / tous les 10 jours je pouvais mettre des apports protéinés).
Elles aiment ça ! Voyez plutôt, Ô lecteurS passionnéS, voyez comme elles recrutent, voyez les belles mandibules :
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 1
Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 1
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 2
Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 2
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 3
Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 3
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 4
Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 4
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 5
Minimes M. minor minor sur viande de boeuf - 5


Là, quelques 6 heures plus tard, elles ont rentré le morceau de viande dans le tube. Si elles ne le sortent pas d'ici demain soir (j'ai vu qu'elles l'avaient fait avec le jaune d'oeuf cuit), j'irai le chercher moi-même.
Quant aux graines de chia de la dernière fois et aux graines de pavot, là aussi elles en ont rentré quelques-unes dans le tube.
Bref, me voilà donc rassuré avec celles-là ! \o/


Messor barbarus :
RAS, tout se passe bien ! :-) Ca pousse, les larves se développent, il y a pas mal d'oeufs, tout est bien gardé par Gynette, je suis content et attends impatiemment les premières minimes.




Lien vers le questions / réponses.

(Je me permets de rechanger le titre, parce que comme j'y parle à la fois de M. miror minor et de M. barbarus, ça me pose problème que le blog s'appelle "Messor barbarus"... Je renomme donc en "Messor minor minor & Messor barbarus". J'espère que ça ne posera pas de problème ? )
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: [Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus

Message non lupar Nibor » Jeu 21 Mai 2020 12:17

Mesdames, Messieurs, Lectrices Passionnées z'et Lecteurs Passionnés, Cher Public,

Voilà environ un mois qui s'est écoulé et pas mal de choses se sont passées. J'attendais notamment la première arrivée chez la gyne Messor barbarus (arrivée hier \o/ ) pour faire une mise à jour. Et puis j'ai fait des essais de nourriture, j'ai des idées d'expérimentations, j'ai appris pas mal de choses par empirisme, bref, le billet risque d'être long... Je vais donc tâcher de bien le structurer. ;-)

Messor minor minor :
Pour rappel, leur tube était posé dans l'ADC d'un nid building dont j'avais laissé deux chambres accessibles. Elles restaient jusque là dans le tube et j'attendais d'avoir le temps de sortir le tube, de le mettre dans une autre ADC et du coup de garder le nid pour plus tard. Je n'ai pas eu le temps : le 19 avril elles procédaient au déménagement ! Elles sont donc depuis cette date dans le nid, dans deux chambres donc.

Le nid est plus humide que ne l'était le tube, et depuis je m'aperçois qu'elles ne vont plus à l'abreuvoir (alors qu'avant elles y passaient une grande partie de la journée). Elles on collé le couvain dans la partie humide, les graines dans la partie sèche. Cela confirme donc ce qu'on peut lire sur le forum : les Messor ont du mal à réguler leur hygrométrie interne et ont besoin d'une vraie partie humide + le fait qu'elles aillent à l'abreuvoir signifie que le nid est trop sec.
Et je crois que ça leur est profitable : je compte 3 ouvrières de plus et je vois un couvain qui me semble bien portant, composé d'oeuf, de larves et de nymphes de tous stades ! \o/
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. minor minor peu de temps après le déménagement : à gauche la partie humide et à droite la partie sèche (qui donne sur l'ADC). Seules les deux chambres du bas sont accessibles.
M. minor minor peu de temps après le déménagement : à gauche la partie humide et à droite la partie sèche (qui donne sur l'ADC). Seules les deux chambres du bas sont accessibles.
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. minor minor : essai de prise de vue du couvain mais pas terrible du tout...
M. minor minor : essai de prise de vue du couvain mais pas terrible du tout...

Je deviens vraiment rassuré avec cette colonie !

Par ailleurs, j'ai fait quelques tests culinaires, si ça peut servir à certain.e.s : biscotte : pas succès / graines de carotte : succès / graines de moutarde : pas succès / anis vert : succès / carvi : succès / papillon : pas succès / grillon : pas succès / grosse mouche bleue : succès / jaune d'oeuf cuit : succès absolu / viande de boeuf crue : succès absolu / vers de vase : succès absolu.

Bref, tout va bien. *good*

Messor capitatus :
Oui oui, vous avez bien lu : Messor capitatus ! En fait, durant ce mois écoulé, il y a eu mon anniversaire, et ma copine étant simplement la meilleure personne au monde (désolé de vous l'apprendre :-P ), elle m'a offert un petit nid tube et une fondation 2018 de Messor capitatus (1 gyne + une cinquantaine d'ouvrières). \o/
Elles sont donc arrivées le 4 mai 2020. J'ai directement connecté le tube à l'ADC du nid tube (en me disant qu'elles allaient bouger dans l'un des tubes du nid, plus humides, dont je n'avais laissé l'accès qu'à un seul tube), avec un tuyau de 6mm de diamètre intérieur.
FAIL ! : la gyne ne passait pas... les ouvrières sont bien parties dans le tube du nid, mais la gyne est restée dans le tube de base. J'ai flippé qu'elle ne se fasse découper pour passer en petits morceaux... Donc méthode à la barbare : j'ai tapé le tube au-dessus de l'ADC pour que la gyne y aille. Gros stress, gros caca dans l'ADC, mais ça a fini par aller. Deux heures après, tout le monde était dans le tube, avec couvain et graines. \o/
Et les graines ont commencé à germer... J'a donc ouvert un deuxième tube, sec, dans lequel elles ont tout de suite déplacé le grenier. Donc sur les quatre tubes : 2 seulement sont accessibles, dont un sec et un humide (dans lequel est le couvain).

[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. capitatus qui s'installent à la bien : en haut le tube sec, en bas le tube humide (depuis, la reine est en bas, avec le couvain)
M. capitatus qui s'installent à la bien : en haut le tube sec, en bas le tube humide (depuis, la reine est en bas, avec le couvain)
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. capitatus une fois l'installation terminée.
M. capitatus une fois l'installation terminée.


Pareil, il y a du couvain à tous les stades qui se développe bien ! \o/ Depuis, je les ai vues ouvrir 3 nymphes, et ce matin il y en a d'autres qui me semblent pour bientôt.
J'ai remarqué qu'elles mettent leur dépotoir juste à la sortie du nid, j'imagine pour limiter la taille de l'entrée (ou alors ce sont des grosses branleuses partisanes du moindre effort :lol2: ).

[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, M. capitatus qui se portent bien. Remarquez l'entrée du nid obstruée par le dépotoir, en bas à gauche.
M. capitatus qui se portent bien. Remarquez l'entrée du nid obstruée par le dépotoir, en bas à gauche.


J'ai aussi fait quelques tests culinaires, toujours si ça peut servir à certain.e.s : graines de carotte : succès / anis vert : succès / carvi : succès / grillon : pas succès (elles n'ont pris que les antennes...) / grosse mouche bleue : succès / jaune d'oeuf cuit : succès absolu / viande de boeuf crue : succès absolu / vers de vase : pas succès.
Je trouve ça marrant de voir les différences de goûts. ;-)

Messor barbarus :
Là aussi il y a du nouveau donc, parce qu'en recevant le nid des Messor capitatus, il y avait une gyne Messor barbarus cadeau, et pareil en recevant la petite colonie. Donc ça porte le nombre de gynes M. barbarus en train de fonder à trois. Et ça me permet de tester d'autres trucs. :-)

Messor barbarus 1 :
Arrivée pour mémoire le 1er avril avec un couvain ridicule, la première ouvrière est sortie hier, soit le 20 mai, donc 49 jours plus tard. Elle est chétive... normal quoi. ;-) J'ai donc directement ouvert le tube sur l'ADC, déposé des graines (pavot, chia, carvi, pissenlit), mais je crois qu'elle n'y est pas encore allée. Par ailleurs, quatre autres nymphes sont bien foncées et ne devraient pas tarder à être ouvertes (et je pense que c'est la priorité par rapport à la nourriture car l'ouvrière reste avec le couvain). Parlant de couvain, il est bien balèze ! o_O \o/
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Messor barbarus 1 : couvain à tous les stades
Messor barbarus 1 : couvain à tous les stades

J'ai un peu flippé à un moment parce que la gyne avait un gros truc blanc sur le thorax. Une attaque d'acariens. :-o :-o :-o En fait non, un morceau de coton... *oups*

Messor barbarus 2 :
Elle provient du même endroit que la 1 et est aussi de 2019. Elle est arrivée à la maison le 21 avril. Ca pousse ! Rien de particulier à dire si ce n'est que je pense que la première ouvrière est pour bientôt, que le couvain est largement plus petit que la 1 et que la photo que je vous propose est dégueulasse (j'ai oublié d'allumer le flash annulaire et je suis donc monté à 12800 ISO + post traitement où j'ai poussé les curseurs... Shame on me).
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Messor barbarus 2 : une photo bien dégueulasse ma foi !
Messor barbarus 2 : une photo bien dégueulasse ma foi !


Messor barbarus 3 :
Elle ne vient pas du même endroit que les deux autres et est arrivée le 4 mai 2020, avec juste une larve. Elle est aussi de 2019. Je ne sais pas bien ce qu'il y a avec elle, elle est toujours dans la position que vous le voyez là, elle bouge de temps en temps parce qu'elle se casse la gueule toute seule. Je n'ai pas l'impression que le couvain se développe... On verra bien ! Elle est peut-être bouchée du trou à oeufs (comment ça s'appelle d'ailleurs ? un cloaque comme les arachnides et les oiseaux ?) ?
[Blog] Messor minor minor, Messor capitatus & Messor barbarus, Messor barbarus 3 : tout le temps dans cette position.
Messor barbarus 3 : tout le temps dans cette position.


Envie d'expérimenter des trucs sur ces Messor barbarus :
Et donc du coup j'ai envie d'expérimenter un truc avec ces trois gynes / fondations, que je réfléchis depuis mi-avril. Je vais tenir un graphique du nombre d'ouvrières depuis la première au cours du temps (c'est la solution que j'ai trouvée pour avoir un référentiel orthogonal centré, ça évitera de décaler les courbes). Et je vais proposer des nourritures différentes :
  • M. barbarus 1 : graines variées + insectes variés + autres sources de protéines (viande, oeuf, etc) + liquide sucré
  • M. barbarus 2 : graines variées + insectes variés + autres sources de protéines (viande, oeuf, etc) (ça permettra déjà de voir s'il y a un effet ou pas du liquide sucré, mon hypothèse étant que non car pas transportable, donc on devrait observer des courbes proches - mais bon, c'est un raisonnement expérimental à l'envers, la bonne hypothèse étant "la colonie qui a du liquide sucré se développe plus rapidement que celle qui n'en a pas", et on regarde si les données soutiennent cette hypothèse, si oui alors on peut dire que ça a un effet, sinon on ne peut pas dire que ça n'a pas d'effet, bref, la magie des stats...)
  • M. barbarus 3 : graines sauvages du jardin + insectes du jardin (pour voir l'impact d'un mode de vie sain et bio XD / pas bien d'hypothèse là, ça rejoint un peu les interrogations d'autres membres et d'autres topics)
Donc l'idée est de voir l'effet de l'alimentation sur le développement de la colonie, dans l'hypothèse que plus elle est variée et mieux le couvain se développe. Je vais tâcher d'utiliser les mêmes Setup pour les trois, de sorte à limiter les variables confondues (qui sont déjà nombreuses du départ : pas la même provenance, pas les mêmes températures car arrivées à des dates différentes, pas le même couvain à l'arrivée, etc.). Je ne pourrai pas faire des vraies stats parce que pas assez de cas (avec les trois conditions expérimentales qu'on a là, il faudrait au moins 45 fondations - 15 par condition - pour avoir quelque chose qui se tient, en contrôlant toutes les autres variables, bref, mission impossible), mais si certain.e.s d'entre vous veulent faire des essais et m'envoyer leurs données je suis preneur (je pourrai vous envoyer le tableau que je me suis préparé).
Bref, je vous tiendrez au jus de cette expérimentation et suis preneur de vos avis sur le protocole ! :-)


Voilà, du love et de la peace ! *salut* *salut* *salut*

........................................................................................................

Lien vers le questions / réponses.

(Je me permets de rerechanger le titre, pour ajouter les M. capitatus / je me dis que "Les Messor de Nibor" c'était finalement pas si mal).
Avatar de l’utilisateur
Nibor



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum