Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar Nibor » Lun 4 Mai 2020 18:31

Bonsoir le forum !

Dans la lignée du sujet que nous avons ouvert à propos des techniques de fondation pour les Formica dépendantes, nous nous sommes dits que les membres qui le souhaitaient pouvaient ici présenter leurs différentes fondations (de Formica dépendantes donc) en cours.
Histoire de voir comment elles évoluent, comment on fait, etc. L'idée étant que les deux sujets s'enrichissent mutuellement.

A vos plumes et appareils photo donc ! \o/ (moi je botte en touche, j'ai relâché celle que j'avais trouvée... par peur de l'échec sans doute...? XD ).
Et je vous propose de ne parler ici que de vos fondations réussies (ou en phase de l'être ;-) ) et que si c'est hors sujet direct on mette en spoiler ? Et s'il s'agit de question(s) sur la technique, plutôt dans l'autre fil : ICI donc, histoire que les deux topics soient le plus propres possibles ?
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: Les fondations de Formica dépendantes des membres

Message non lupar camponotus38 » Lun 4 Mai 2020 22:36

Bonjour à toutes et à tous, *salut*
J'ai le plaisir d'inaugurer ce sujet avec le suivi d'une gyne (et de son couvain puisque pas d'ouvrières pour l'instant) que présume être une Formica pratensis.
Je l'ai trouvée sous une pierre plate dans mon jardin en avril 2019

Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, La gyne à son arrivée à la maison.
La gyne à son arrivée à la maison.
Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Zoom sur l'avant du corps.
Zoom sur l'avant du corps.
Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Le dessus du corps, un peu flou je l'avoue...
Le dessus du corps, un peu flou je l'avoue...


Je lui ai rapidement mis des esclaves à disposition, une à une, à la méthode eau sucrée + frigo (Formica (Serviformica fusca ou cunicularia). J'ai choisi d'utiliser cette méthode car je n'avais tout simplement pas de cocons à disposition.

Je me retrouve donc avec une petite vingtaine d'ouvrières esclaves, et une gyne que j'ai stressée, mais je vous passe les détails. *oups*

Ce stress est selon moi la raison de la ponte tardive de la gyne, 3 ou 4 mois plus tard.
7 œufs, puis 7 larves, puis 7 cocons. Je décide de rajouter des cocons esclaves, car j'en ai trouvé entre temps, pour faire en sorte que la prochaine ponte de la gyne soit plus importante. Et là, ce ne sont pas 7 ouvrières bicolores que j'observe... C'est simple : je pense qu'elles se sont simplement faites boulotter à la naissance ! }:-<
Par contre, les ouvrières issues des cocons prélevés sont nées, elles. Il y a cependant eu un taux d'éclosions "efficaces" relativement faible au vu du nombre de départ.

Ainsi donc, pas d'ouvrières pour cette année... Qu'importe, la gyne se porte bien, se fait nourrir, et une bonne moitié de ses esclaves sont des ouvrières fraichement écloses. Elle passe donc une diapause on ne peut plus classique, à environ 10 degrés, sans m'inquiéter outre mesure.

Après un mois environ passé à la nourrir en protéines pour déclencher la ponte, sans oublier bien sur les liquides sucrés, elle me gratifie d'une belle grappe d’œufs. Pas énorme, ce n'était qu'une question de temps. Un peu plus tard, la grappe d’œufs a pris du poids.
J'observe l'apparition de larves quelques temps après, mais le tube était, est et restera sale jusqu'à un éventuel déménagement. Ces larves ont eu une croissance très rapide, comme d'autres l'ont très bien dit en moins d'une semaine elles ont doublé voire triplées de taille.
:slap:

04/05/20 :

En ce moment une petite dizaine de larves bien avancées et une tentaculaire grappe d’œufs qui est potentiellement un amas de jeunes larves. Comme je l'ai dit le tube est sale. :tututu:
Honnêtement je trouve cette espèce pas si dure à élever, il s'agit juste de faire une adoption d'ouvrières correcte, ensuite nourrir correctement et quand la gyne pond, c'est déjà bien parti : le temps de l’œuf à l'ouvrière est très court comparativement à d'autres, je trouve qu'en ce sens les Formica sont plus rapides que des Lasius !

Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Le couvain il y a peu :
Le couvain il y a peu :


A défaut de photo récente de bonne qualité, je poste celle ci.

Nota bene : la lenteur observée chez les Formica dépendantes rend sa fondation plus aisée selon moi, pas un mois de l’œuf au cocon quand j'ai du attendre 10 mois pour des cocons chez les Lasius fuliginosus.
Je suis optimiste, je parie sur des cocons, pour les larves avancées dans une grosse semaine au pire ! :hihi:

J'invite Lebenêt, Ookami, Antonymous, et d'autres à poster ici ! ;-)
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: Les fondations de Formica dépendantes des membres

Message non lupar Lebenêt » Mar 5 Mai 2020 00:44

Bonsoir,
Je m'exécute donc, avec un bref historique de mes gynes de Formica (Formica) sp. :

- Première gyne : Formica (Formica) rufa/pratensis

Pas d'identité précise pour celle-ci...
Récoltée en forêt le 9 juin 2019, mon inexpérience d'alors m'avait poussé à essayer des introductions directes d'ouvrières adultes... Ce qui, bien sûr, n'a pas fonctionné.
Il lui a fallu patienter jusqu'au 13 juillet pour recevoir ce qu'elle méritait : des cocons de Formica (Serviformica) sp.. Le lendemain, elle en avait déjà ouvert un.

Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Introduction de cocons chez Formica (Formica) sp.
Introduction de cocons chez Formica (Formica) sp.


Elle a attendu le 30 février, dix jours après la sortie de diapause, pour pondre une énorme grappe d'œufs, qui ont eux-mêmes attendus la semaine dernière pour éclore, soit après environ deux mois d'incubation ; mais les larves rattrapent ce petit retard, et se développent à une vitesse folle !

- Deuxième gyne : Formica (Formica) polyctena

Cette seconde gyne a été trouvée plus tard, vers fin juillet, et a reçu des cocons dans la foulée. Elle a pondu quelques jours après la première, et ses œufs n'ont toujours pas éclos.

Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Formica (Formica) polyctena avec grappe d'œufs
Formica (Formica) polyctena avec grappe d'œufs


- Troisième gyne : Formica (Formica) rufa

La "petite dernière", qui n'a été trouvée qu'il y a trois jours. Après un court examen à l'aide de l'objectif macro, son premier tergite est glabre, son scutellum est brillant... Il s'agit donc de la fameuse Formica (Formica) rufa.

Puisque les colonies sauvages de Formica (Serviformica) spp. n'ont pas encore de cocons, j'ai tenté l'introduction d'ouvrières avec la même méthode que Camponotus38 hier, et celles-ci semblaient l'avoir adoptée ; or, aujourd'hui, ses "esclaves" essayaient de l'exécuter. Néanmoins, elle se défendait plutôt bien, et j'ai pu les séparer sans qu'il n'y ait de dégâts. Bon... :-|
Je vais tenter de la faire patienter le temps que le "couvain sauvage" se nymphose.

Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Formica (Formica) rufa
Formica (Formica) rufa
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Re: Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar Mic » Lun 11 Mai 2020 18:13

Perso j'ai isolé un petite partie du couvain de mes Formica fusca avec 2 ouvrières adultes. Elles ont fait naître une nymphe, ensuite j'ai placé la gyne dans le tube en ayant préalablement enlevé les 2 ouvrières adultes. Ça semble pour le moment bien se passer. Les larves qui étaient présentes avec le couvain sont alimentées par cette ouvrière fraîchement éclose, du coup je pense que dans quelques mois ma gyne Formica (sens strict) aura une petite dizaine d'esclaves dévouées. Je l'ai trouvée il y a 2 semaines.
Avatar de l’utilisateur
Mic

Re: Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar Antonymous » Lun 11 Mai 2020 20:17

J'ai une question pour plus tard, enfin je pose la question maintenant : dans le cas d'une gyne Formica s. str. récupérée au moment où celle-ci était ramenée au nid par les ouvrières, peut-on ajouter l'année d'après à la colonie une gyne récupérée de la même manière (et au même endroit) ?
Avatar de l’utilisateur
Antonymous

Re: Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar etii » Lun 11 Mai 2020 21:25

@Antonymous, tu es dans du pillage ! Je rappelle que ce type de Formica ont aussi pour habitude de s'échanger des gynes entre les différents nids de la colonie... merci de ne pas le faire ! *suspect* }:-<
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar Antonymous » Lun 11 Mai 2020 23:20

J'ai pas pensé aux échanges entre nids. Je pensais aux gynes nouvellement fécondées, ou plus précisément lors d'un essaimage. En observant les nids et en choisissant la périodes orageuses, il est facile de voir des gynes ailées s'envoler et de voir des gynes désailées ramenées au nid... Et cela se passe en surface... Je n'ai jamais envisagé de creuser le nid pour cela.
Avatar de l’utilisateur
Antonymous

Re: Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar camponotus38 » Mar 12 Mai 2020 13:29

Salut aux membres de notre "communauté d'éleveurs de Formica dépendantes" ! *salut*
Petit billet, j'ai réussi à prendre des photos de meilleure qualité.
Comme vous pourrez le voir, il y a actuellement des cocons, et entre 60 et 120 larves (je prends large pour ne pas me tromper :hihi:) : cela s'annonce très bien, j'espère avoir deux cent ouvrières à la fin de l'année avec un peu de chance.
Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Une photo d'une grappe d'oeufs prise le 02/05/20 (les larves étaient déjà présentes, le couvain présente même maintenant une grande hétérogénéité)
Une photo d'une grappe d'oeufs prise le 02/05/20 (les larves étaient déjà présentes, le couvain présente même maintenant une grande hétérogénéité)
Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Les larves le 11 mai 2020 (bien évidemment on ne voit pas tout sur cette photo)
Les larves le 11 mai 2020 (bien évidemment on ne voit pas tout sur cette photo)

Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Les cocons, qui doivent être là au plus tôt depuis le 29/04/20 (11 mai 2020)
Les cocons, qui doivent être là au plus tôt depuis le 29/04/20 (11 mai 2020)
Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies, Et une photo avec un peu de tout ^^ (11 mai 2020)
Et une photo avec un peu de tout ^^ (11 mai 2020)

Je referai un billet quand les naissances commenceront, sur ce...
*salut*
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar Nibor » Mar 12 Mai 2020 18:41

C'est carrément en bonne voie tout ça ! *good*


(pffff :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: Suivis des fondations de Formica dépendantes réussies

Message non lupar etii » Mar 12 Mai 2020 22:27

Bienvenue dans le monde abyssal des Formica : on est loin de la pépère Temnothorax niveau nombre de corvéables... je vous laisse découvrir cela :) . Vous n'allez pas être déçus.
Avatar de l’utilisateur
etii

Suivante


Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum