Page 1 sur 2

Quelques questions

Message non luPosté: Ven 5 Fév 2010 21:06
par dewinter
Pour commencer j'ai beaucoup lu et beaucoup appris grâce au forum donc merci pour tous ces renseignements.
Je résume où j'en suis : j'ai déjà 10 tubes à essai, je vais faire quelques nids en commençant par des petits, moyen et gros ils seront plats pour une meilleure vision et le sol sera du ciment blanc mélangé avec un pot de fleur en argile réduit en petit gravier pour une meilleure humidification (des photos suivront), en pvc pour les galeries plus vitre sur le dessus.
Pour empêcher les évasions je pense à une clôture électrique (je suis électricien, donc je me sens un peu obligé) :grin:

Maintenant les questions : laissez-vous vos nids à la lumière ou sont-ils recouverts et vous les ouvrez que pour les observer, les fourmis sont-elles capables de creuser le silicone (je parle pas de joint fin mais d'une barrière pour boucher provisoirement une sortie ?
A tout hasard connaissez-vous la résistance électrique d'une fourmi (même approximativement cela m'aiderait pour la mise au point de la clôture).

Re: quelques questions

Message non luPosté: Ven 5 Fév 2010 21:16
par Aqua-heal
Salut, je n'ai pas compris ton concept de nid, tu comptes faire comme yomen un nid en ciment humidifiée par évaporation ?

Pour répondre à tes questions, tu peux laisser tes fourmis à la lumière d'une lampe, pas du soleil, ça pourrai tuer le couvain mais pas trop prés non plus, elles mourraient de chaud, ça dépend de la fourmi je pense que des Messor ou des Camponotus et les fourmis qui vivent dans le bois (ex: Crematogaster, Temnothorax) peuvent creuser le silicone.

Re: quelques questions

Message non luPosté: Ven 5 Fév 2010 21:23
par Jarode
Je déconseille fortement la barrière électrique !
La résistance électrique d'une fourmi...connais pas mais en tant qu'électricien tu as juste à en prélever une et à essayer de la mesurer ce qui n'est pas gagné d'avance.
Pour le silicone certaines espèces peuvent le creuser.
Les fourmis sont comme nous elles s'habituent à la luminosité ambiante, cela prend tout de même plusieurs jours. Si tu le couvres à chaque fois que tu le découvriras tu auras toujours une scène de panique donc de ce fait et pour te répondre on laisse les fourmis à la lumière.

Re: quelques questions

Message non luPosté: Dim 7 Fév 2010 20:18
par dewinter
Pourquoi déconseiller la barrière électrique : j'ai commencé le premier essai, transfo primaire 230v secondaire 52volts, j'ai rajouté une résistance en série 6.7k ohms, ce qui limite à quelques milliampère quand une fourmi touche les deux électrodes (en fait elle reçoit 45.8 volts à la première impulsion puis si elle reste bloquée entre les bandes la tension tombe à 8.6volt ) après ça j'ai rajouté une diode sur la sortie ça me descend la tension à 45.8 volt mais elle est plus que de 25hz (25 coups à 45.8 volts et 25 retour à zéro) donc si je résume quelques milliampères et une tension plus hachée que les traditionnelles piles de 9 volt en série, ça fait 2 jours et pas de dégâts apparent sur les 5 fourmis que je maintiens.

Je cherche le moyen de hacher encore plus (2 à 4 fois par seconde par exemple) pour que l'effet soit dissuasif mais le moins stressant possible.

Pour info, j'ai chez moi 2 clôtures pour animaux que j ai personnellement testées plusieurs fois ça provoque un coup sourd qui tétanise mais ce n'est pas non plus très traumatisant ni dangereux dangereux en tout cas les chèvres, lapins, poules, chien ont très vite compris et ne s'approchent plus du fils, le seul animal qui passait c'est un renard qui savait qu'il allait prendre un décharge mais qui a vite compris que ça n'allait pas plus loin, il prenait le jus tous les soirs pour rentrer et tous les matins pour sortir, j'étais assez amusé de le voir faire, il se baissait au max pour passer sous le fils les oreilles en arrière, avait un sursaut en passant puis il continuait sa vie tranquille.

Re: quelques questions

Message non luPosté: Mer 10 Fév 2010 19:49
par Alan
Attention cependant, une fourmis n'a pas la taille des mammifères que tu cites ! Leur résistance est moindre...
Je suis curieux de voir le résultat de cette expérience à long terme... Cela pourrait s'avérer très intéressant !

Re: quelques questions

Message non luPosté: Jeu 11 Fév 2010 01:01
par etii
Je trouve le procédé du barrage électrique un peu barbare ! A mon goût personnel, c'est même plutôt limite...sans compter qu'avec une panne de pile, ce serait la grande évasion.

Re: quelques questions

Message non luPosté: Jeu 11 Fév 2010 10:42
par shadox
Je n'avais pas pensé à la panne de pile. On ne voit pas forcément quand la pile s'affaiblit et quand la pile est morte. Le talcool reste un moyen assez sûr car on voit où le talcool est usé par rapport à la pile où on ne connait pas son niveau d'énergie.

Re: quelques questions

Message non luPosté: Jeu 11 Fév 2010 12:08
par dewinter
Alors pour ce qui est du problème de pile, à ma grande surprise, au bout de 2 jours les fourmis essaient même plus de passer.
Je suis même embêté pour tester les évolutions de ma clôture, il va valoir que je fasse plusieurs ADC, la prochaine évolution, c'est une clôture branchée sur secteur avec une pile rechargeable donc plus aucun problème en cas de coupure d'électricité (je vais même rajouter une led qui clignote pour voir si la clôture est opérationnelle.
Attention cependant, une fourmis n'a pas la taille des mammifères que tu cites ! Leur résistance est moindre

C'est pour ça que je baisse l'intensité au maximum, la tention en fait importe peu à partir du moment ou la clôture et ressentie comme une gène, si l'ampérage est très bas c'est sans danger quelque soit l 'espèce.
Pour info une clôture pour les mammifères c est 20 000 volt mais avec très peu d'ampères alors avec mes 45 volts elles ne risquent pas grand chose.
Et pour la barbarie c'est pour ça que je fais un système qui va envoyer des impulsions et pas du courant continu qui (c'est mon avis perso) doit être plus douloureux puisque constant (là aussi j'ai testé par inadvertance sur des batteries en 96 volts non seulement ça ne repousse pas mais tétanise).

Re: quelques questions

Message non luPosté: Jeu 11 Fév 2010 19:43
par arkantous
J'ai quelques questions : à combien te revient l'installation ? La vendrais-tu ?
Je serais éventuellement intéressé, je suis dans l'incapacité de m'en faire une, l'électricité, c'est comme du chinois pour moi.

A savoir : les insectes et grenouilles ne ressentent pas la douleur, leur système nerveux n'est pas assez développé pour cela, donc...
Ton système a-t-il de "la gueule", pourrions-nous avoir une photo ?

Ce qui serait pas mal avec ce système, serait de coupler une barrière de talcool, au risque que la pile meurt, le talcool prend le relais (l'huile me semble déconseillée pour ça).

Re: quelques questions

Message non luPosté: Jeu 11 Fév 2010 19:53
par Frederic
Moi je n'aime pas du tout ce système, les fourmis vont se prendre le jus, plus la colonie grandit, plus il y aura d'ouvrières pour se prendre le jus et le gros problème dans l'histoire c'est que les fourmis contrairement aux vaches ne vont pas forcément se rappeler le lendemain qu'elles ont vibré.
De plus, de l'huile végétale ça reviendrait moins cher et un meilleur gain de temps je pense.
Sur une colonie de plusieurs milliers d'ouvrières je crains que le système par intermittence soit fiable.

A+ Fred