Page 5 sur 6

Re: Solenopsis fugax

Message non luPosté: Dim 2 Avr 2017 19:39
par warps22
Étrange en cette saison !

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Mer 27 Déc 2017 01:59
par Calvin
Sont-elles polygynes ? Si oui, faut-il qu'elles proviennent toutes de la même colonie ?

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Mer 27 Déc 2017 09:03
par bdreal

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Jeu 23 Avr 2020 08:45
par Rohan54
Bonjour, j’en ai chaque année dans mon jardin et par dizaines qui se baladent sur ma terrasse vers fin août. J’en ai prélevé 4, j’en ai mis 3 dans un même tube et 1 seule mais je n’ai pas dû mettre assez d’hygrométrie. Celle qui est seule est morte et sur l’autre tube, deux ont été décapitées mais là troisième vient de me faire une petite grappe d’œufs par contre ma réserve d’eau était presque vide donc je lui ai mis un autre tube neuf relié au sien. J’espère qu'elle n'a pas été trop stressée...

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Jeu 23 Avr 2020 10:42
par CremaTomate
C'est une espèce avec plein de gynes défaillantes (en moyenne ~60% meurent pendant la fondation, moyenne basée sur 100 reines mises en tube à essai 160 x 16mm en monogyne) et non polygynes, la décapitation n'est pas anodine.

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Jeu 23 Avr 2020 11:44
par camponotus38
*salut*
Je pense que la seule chose dont cette gyne a actuellement besoin est du calme. J'en ai qui ont pondu en début d'année, j'essaie de leur foutre la paix pendant un bon mois. Le développement est lent. Si tu veux satisfaire ta curiosité, j'espère que tu as d'autres gynes. Et tant que ton tube d'origine ne sera pas sec, n'espère pas qu'elle déménage. Et attention aux liaisons étanches entre les tubes, il y en a qui perdent leurs fondations comme ça, asphyxiées.

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Jeu 23 Avr 2020 11:45
par Rohan54
J’ai remarqué pour la décapitation, pas cool pour elles... Il y a 2 ans j’avais réussi à avoir une quinzaines d’ouvrières mais ma réserve d’eau étant épuisée, j’ai voulu les passer à un nid mais je pense trop grand, ou pas assez humide et la gyne est morte également. Dommage elles sont timides mais superbes à observer, avec une couleur jaune orangé sublime.

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Jeu 23 Avr 2020 11:48
par camponotus38
*salut*
Dans ce cas-là tu es parvenu plus loin que moi dans leur élevage. Si on calque sur leur milieu naturel, c'est ADC fermée basse de plafond et surtout du couvain d'autres espèces pour le nourrissage. Il est inutile de mettre cette espèce en nid avant une bonne centaine d'ouvrières à mon avis, et dans un tube à essai tu en fais (très) facilement tenir 500.

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Jeu 23 Avr 2020 11:50
par Rohan54
Pour le passage à l’autre tube, elle est déjà en train d’explorer par contre elle n’a pas pris ses œufs avec elle... Je la laisse tranquille, ça faisait un bon mois que je ne l’avais pas regardée, j’aurais peut-être dû la nourrir un coup ??? Le nouveau tube est dans le noir, pas l’ancien pour information.

Re: Diplorhoptrum fugax/Solenopsis fugax

Message non luPosté: Jeu 23 Avr 2020 12:13
par CremaTomate
J'ai déjà 5 reines de l'année dernière qui ont fondé personnellement, j'avais récupéré 100 reines pile-poil pour faire une statistique du pourcentage de gynes défaillantes et là il me reste un peu plus d'une trentaine de reines qui ont survécu et dans deux semaines, elles auront toutes leurs premières ouvrières.