Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar DMX » Mer 3 Nov 2010 21:59

La "diapause" de Lasius niger fut très souvent évoquée ces derniers jours, et beaucoup d'interrogations restèrent sans réponse. Néanmoins, on a la chance que cette espèce fut individuellement étudiée par Kipyatkov à 2 reprises :

Je ne les ai pas encore lu, mais il y a surement (presque) toutes les réponses à vos questions. Bonne lecture !
N'hésitez pas à faire partager les passages qui vous semblent intéressants et judicieux pour nos élevages ;-).

Enjoy !
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar Pile-0u-Face » Mer 3 Nov 2010 22:00

Merci, ça m'intéresse bien ça ! :-)
Avatar de l’utilisateur
Pile-0u-Face

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar bibi675 » Mer 3 Nov 2010 23:11

Très intéressant tout ça, j'ai parcouru les publications vite fait et apparemment, j'avais partiellement raison, la diapause peut être déclenchée à 17°C (voir plus, car on passe de 17 à 20.5°C, il n'y a pas de températures entre deux...) mais la sortie de diapause est plus problématique puisqu'elle ne peut être déclenchée qu'en passant de 3 - 5°C à des températures de 23°C. D'ailleurs, il me semble avoir compris à un endroit que commencer la diapause à des températures très faibles était néfaste pour le couvain, je vais lire ces deux textes en entier pour confirmer ou infirmer cela.
Avatar de l’utilisateur
bibi675

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar fourmis16 » Jeu 4 Nov 2010 13:53

*merci* c'est très intéressant.
Avatar de l’utilisateur
fourmis16

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar DMX » Ven 5 Nov 2010 15:50

j'avais partiellement raison, la diapause peut être déclenchée à 17°C (voir plus, car on passe de 17 à 20.5°C, il n'y a pas de températures entre deux...)

Tu es sûr ? Car normalement chez les endogènes-hétérodynamique, l'entrée en diapause dépend du rythme endogène et est donc indépendante des températures extérieures.
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar bibi675 » Ven 5 Nov 2010 17:56

A ce que j'ai compris, c'est ça. Par contre c'est effectivement contraire au cycle endogène comme tu le dis, je comprends plus grand chose là... :neutral:

Image


EDIT : traduction :
Après que le nombre de larves s'étant développées à partir des œufs des reines des groupes expérimentaux soit suffisant, les conditions d'élevage ont été changé (température 17-18°C [c'est ici que j'ai partiellement raison], journée de 12 heures) afin d'avancer le début de la diapause. Dès que la pupation [transformation des larves en nymphes/cocons ?] et la ponte eurent cessées, les fourmis ont été placées dans une chambre froide à 3-5°C pour l'hivernage.
Avatar de l’utilisateur
bibi675

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar DMX » Ven 5 Nov 2010 18:15

Peut-être qu'en les mettant à 17°C :
  • elles vont percevoir ces signaux comme "nous sommes en automne, il va falloir se préparer au froid hivernal qui arrive" (notamment peut-être aménagé le nid en fonction, ou faire des stocks des nourriture :think:)
  • de bien synchroniser le rythme endogène sur les saisons : "au cas où le rythme endogène est déréglé, cela va permettre de le corriger et de le remettre "à l'heure" ".

Néanmoins au final, c'est sous l'impulsion du rythme endogène qu'elles entrent réellement en diapause. Peut-être d'où l'intérêt d'entrer et de sortir progressivement d'hivernage.
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar bibi675 » Ven 5 Nov 2010 18:51

On a donc une première découverte (ou pas, étant donné que je n'ai que vaguement suivi les débats sur l'hivernage jusqu'à maintenant) provenant des travaux de Kipyatkov : l'hivernage doit se faire progressivement (15°C < Tdébut < 20°C pendant un mois, 3°C < Thivernage < 5°C, mais Kipyatkov définit-il une Tfin ?) afin de permettre aux ouvrières de faire des réserves (le cycle endogène provoque peut-être la diapause rapidement sans permettre aux ouvrières de faire des réserves, alors que dans la nature : tout s'effectue en douceur et les ouvrières - grâce à une température plus faible - comprennent que la diapause va arriver; or, dans un élevage "artificiel", les éleveurs font subir aux colonies des températures très basses... directement [sans phases de transitions], ce qui ne permet pas aux ouvrières de faire de réserves, elles continuent donc leur diapause ou se mettent en "léthargie" dans l'attente de celle-ci; à la suite de cet endormissement forcé ou normal [forcé : températures très basses directes, normal : diminution de l'activité due à la diapause], des ouvrières décèdent donc à cause du manque de nourriture).

Tu me suis DMX ? T'en penses quoi ?
Avatar de l’utilisateur
bibi675

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar DMX » Ven 5 Nov 2010 20:37

Je suis du même avis, je les vois mal ne pas anticiper l'arrivée du froid d'un point des réserves nutritives (néanmoins cela reste une supposition). J'avais pu lire sur une forum que les Formica stockaient des lipides à l'arrivée de l'automne (je ne sais pas si c'est vrai ou pas).

J'ai également lu sur un certain forum, que la sortie de diapause pouvait être létale pour les colonies mal nourries avant de les mettre en hivernage : elles n'auraient pas accumulé assez de réserves pour tenir plusieurs mois sans apport alimentaire, et lorsque l'on augmente les températures, le métabolisme s'emballe et paf ! C'est pour cela que certains les font sortir partiellement sortir d'hivernage pendant 1 semaine en plein milieu de la diapause pour les nourrir.

Pour la température Tfin, je pencherais également pour du 15/20°, un peu comme les températures extérieures à la fin de l'hiver/début du printemps.

Donc globalement on aurait un hivernage qui s'étale sur 4 mois :
  • 1er mois à 15/20°C pour les préparer à diapauser et à hiverner (en les nourrissant à fond).
  • 2eme et 3eme mois à 3/8°C pour les faire sortir de diapause (en ne les nourrissant pas, ou ponctuellement).
  • 4ème mois à 15/20°C pour les sortir d'hivernage sans pépin (en les nourrissant à fond).
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar bibi675 » Ven 5 Nov 2010 21:40

Ok, je vais faire un post afin de clarifier la situation pour les espèces endogènes-hétérodynamiques. (nécessité de procéder par "phases")

Peut-on également avancer que des ouvrières qui n'auraient pas subis de "post-hivernage" afin de faire des réserves avant la diapause pouvaient mourrir durant celle-ci ? (même à des températures correctes : 7-15°C)

Une question se pose encore : la "cold reactivation" peut-elle être déclenchée avec un hivernage à 13°C puis chauffage à 28°C (delta : 15°C) pour être aussi efficace qu'une "cold reactivation" effectuée à 5°C avec un retour au développement à température ambiante (20°C; delta : 15°C) ?
Avatar de l’utilisateur
bibi675

Suivante


Retourner vers Hivernage & Diapause


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum