Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar DMX » Ven 5 Nov 2010 22:06

Peut-on également avancer que des ouvrières qui n'auraient pas subis de "post-hivernage" afin de faire des réserves avant la diapause pouvaient mourir durant celle-ci ? (même à des températures correctes : 7-15°C)

C'est difficile de répondre dans l'absolu, comme depuis le début, je ne fais que des suppositions (et qui sont donc possiblement fausses). Il se peut par exemple, que la colonie prépare l'entrée en diapause en faisant des réserves (à l'intérieur de l'organisme) sans que l'on n'en s'aperçoive, et sans particulièrement les gaver niveau nourriture. On peut également supposer que ce "déclenchement du stockage de la nourriture", ne dépend pas des températures externes (17/20°C), mais de la photopériode comme dans la plupart des autres organismes vivants.
Donc pour répondre à la question initiale, théoriquement c'est possible, mais dans la pratique il a des personnes mettent directement dans le frigo à 3°C et il ne semble pas y avoir trop de soucis.

Une question se pose encore : la "cold reactivation" peut-elle être déclenchée avec un hivernage à 13°C puis chauffage à 28°C (delta : 15°C) pour être aussi efficace qu'une "cold reactivation" effectuée à 5°C avec un retour au développement à température ambiante (20°C; delta : 15°C) ?

C'est une question que je me suis longtemps posé (car elle a un intérêt direct pour mes élevages), et je n'ai toujours pas trouvé de réponse dans la littérature (ce serait une question importante à lui poser ^^). Est-ce la température absolue ou le delta qui compte ? ... I don't know :-s.
Je ne pense pas que dans la nature cela puisse descendre en-dessous de 5°C, donc je suppose que les températures optimales d'hivernage pour les espèces nordistes se situent entre 5 et 8°C (mais là encore ce n'est qu'une supposition).
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar bibi675 » Ven 5 Nov 2010 22:28

DMX a écrit:Donc pour répondre à la question initiale, théoriquement c'est possible, mais dans la pratique il a des personnes mettent directement dans le frigo à 3° et il ne semble pas y avoir trop de soucis.

Nombre, âge et population de ces colos ? (comme sur la fiche Lasius niger)

DMX a écrit:Est-ce la température absolue ou le delta qui compte ? ... I don't know :-s.

J'espère que c'est le delta, ce sera plus souple pour nous. :-)

DMX a écrit:Je ne pense pas que dans la nature cela puisse descendre en-dessous de 5°C, donc je suppose que les températures optimales d'hivernage pour les espèces nordistes se situent entre 5 et 8°C (mais là encore ce n'est qu'une supposition).

Ben tu sais, chez moi en Picardie, des colos de Solenopsis, Lasius, Myrmica et Temnothorax survivent à l'hivernage qui peut atteindre des températures de -15°C (temporairement) mais étant donné qu'elles sont sous terre, je ne sais pas...
Mais bon, c'est vrai que 5-8°C ça me paraît pas mal, faudra demander son avis à Kipyatkov. :-)
Avatar de l’utilisateur
bibi675

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar phelsuma » Sam 6 Nov 2010 13:45

Dès 1m50 de profondeur, la température est quasi constante toute l'année avec un bon 12°C.
Avatar de l’utilisateur
phelsuma

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar bibi675 » Sam 6 Nov 2010 13:56

Mais les Lasius niger creusent-elles aussi profond ?
Avatar de l’utilisateur
bibi675

Re: Diapause chez Lasius niger : travaux du myrmécologue russe Kipyatkov

Message non lupar phelsuma » Sam 6 Nov 2010 14:07

Là je ne sais pas mais j'imagine qu'à 50 cm elles doivent déjà être hors gel. :think:
Avatar de l’utilisateur
phelsuma

Page Précédente


Retourner vers Hivernage & Diapause


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum