Homodynamique

La plupart des espèces de fourmis vivant dans les zones tropicales et subtropicales chaudes ont un développement saisonnier homodynamique (Kipyatkov 1993, 1996). Toutes les étapes ontogénétiques de l’œuf aux nymphes sont toujours présentes dans leurs nids, ce qui signifie que le développement est continu, sans aucun arrêt tout au long de l'année. Cependant, on peut habituellement observer des variations saisonnières significatives dans l'abondance de certains stades du couvain et particulièrement pour les individus sexués. La plupart des fourmis tropicales homodynamiques ne sont pas « pré-adaptées » au temps froid et ne survivraient pas, même dans les régions tempérées chaudes.

Glossaire Myrmécologique