Chauffer or not chauffer ?

Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Neimad » Mer 12 Sep 2018 18:00

Salut les amis,

J’ai besoin de vos lumières !
J’ai commandé du matériel dans une boutique espagnole bien connue, ayant déjà trois fondations de Lasius en cours je n’ai pas demandé de reine gratuite comme il le propose (j’aurais bien été intéressé par des Messor barbarus mais il n’y en avait pas du coup je me suis abstenu). Mais comme ce vendeur a décidé pour moi qu’une petite fondation de Camponotus barbaricus serait un beau cadeau pour ma première commande, me voilà avec une espèce dont je ne connais rien du tout, et qui en plus vit sous un autre climat... Du coup, je ne sais pas si je dois me dépêcher de chauffer, laisser à température ambiante de la pièce, etc. J’ai regardé la répartition de l’espèce et effectivement ça vit plutôt là où il fait chaud, mais sa répartition est vaste entre l’Espagne et l’Afrique du Nord. Du coup, dois-je investir de façon urgente dans un tapis et un thermostat (là je vais regretter d’avoir donné mes vieux cables chauffants, tapis et thermostats vu le prix d un thermostat fiable...) ? Ou je laisse à température ambiante (entre 23 et 25 degrés actuellement) et qui vivra verra, quitte à avoir un développement lent (ce qui ne me gêne pas) ? Je dois bien dire que c’est un peu un cadeau empoisonné qu’il m’a fait, mais maintenant qu’elles sont là autant essayer de faire au mieux.

Seconde question : mon appartement est chauffé l’hiver mais assez peu (19 degrés) je me dis que vu les climats là où vivent ces fourmis, une diapause dans mon salon est parfaitement envisageable à ces températures. Je me plante complètement ou c’est jouable ? Parce que pour mes Lasius ma cave d’immeuble sera, je pense, adaptée, mais j'ai peur que ça soit un poil bas pour les Camponotus barbaricus. Merci pour vos réponses car cette espèce est assez peu documentée en matière de maintenance en captivité, et les sujets qui traitent de ces fourmis sur ce forum ou ailleurs sont assez peu nombreux.
Avatar de l’utilisateur
Neimad

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar SunAshka » Mer 12 Sep 2018 18:26

Non chauffer. :hihi:
24-25 comme tu dis actuellement c'est déjà largement suffisamment. Quand on regarde les températures de ces pays-là qui sont "bien plus chaudes", ce n'est cependant pas forcément le cas quand on regarde ce qu'il se passe sous-terre à plusieurs dizaines de centimètres/plusieurs mètres de profondeur. Il n'y fait jamais 28/30°. Donc laisse-les à température ambiante c'est très bien, inutile de les surchauffer !

Par contre pour la diapause 19 degrés c'est trop léger, même pour une espèce qui encore une fois vit dans un pays chaud, la température en hiver descend quand même plus bas que cela. À combien est ta cave ?
Avatar de l’utilisateur
SunAshka

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Neimad » Mer 12 Sep 2018 20:09

À vue de nez je dirais que ça ne descend pas en dessous de 6 / 8 degrés. Mais du coup je vais poser la question de la diapause dans le forum approprié. Merci pour ton avis.
Avatar de l’utilisateur
Neimad

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Varghar » Mar 2 Oct 2018 18:11

Bonjour,

je me permets d'intervenir pour poser une question : j'habite le sud de la France, en Provence, où les températures sont assez clémentes. Je compte partir sur une colonie de Messor minor qui ne nécessiterait apparemment ni chauffage ni diapause.
Elles sont censées rester dans ma salle de classe, du coup ça veut dire que pendant les vacances il n'y aura ni électricité ni chauffage : y a-t-il un risque pour cette espèce ? (En cas de baisse de la température sur 15 jours est ce que cela équivaut à une mini diapause et est ce que 2 diapauses à peu d'intervalle sont néfastes ? Vacances de Noël et d'hiver.)
Avatar de l’utilisateur
Varghar

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Deucalion » Mar 2 Oct 2018 20:27

Varghar a écrit:Je me permets d'intervenir pour poser une question : j'habite le sud de la France, en Provence, où les températures sont assez clémentes. Je compte partir sur une colonie de Messor minor qui ne nécessiterait apparemment ni chauffage ni diapause.

Disons plutôt que comme la diapause est induite par la température, il est possible de ne pas la faire. Maintenant savoir si la diapause n'est pas nécessaire, c'est une autre question ! Pour le chauffage oui, toute nos endémiques se développent à la température ambiante de nos intérieurs.

Ensuite pour ton problème des 15 jours, tout dépend de la température de la pièce... S'il se met à geler sur une longue période, la température de la pièce peut très bien devenir trop basse pour des Messor.
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Varghar » Mar 2 Oct 2018 20:57

On est loin des températures de gel tout de même ; les épisodes de neiges sont très rares dans la région (disons que s'il neige deux fois par an c'est un grand max et que la neige ne tient pas plus d'une ou deux journées).
Si je prévois de laisser le nid dans un coin ensoleillé tu penses que ça permettra de compenser la chute de température ?
Avatar de l’utilisateur
Varghar

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Libertango » Mar 2 Oct 2018 21:07

Varghar a écrit:On est loin des températures de gel tout de même les épisodes de neiges sont très rares dans La région disons que s il neige deux fois par an c est un grand max et que la neige ne tient pas plus d une ou deux journées.
Si je prévois de laisser le nid dans un coin ensoleillé tu penses que ça permettra de compenser la chute de température ?


Étant enseignant Varghar, merci de ponctuer correctement tes phrases quitte à les morceler pour les rendre facilement compréhensibles pour les lecteurs du forum, pour enfin ajouter les apostrophes manquantes. Merci. ;-)

:arrow: Attention à l’orthographe et à la ponctuation !
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Deucalion » Mar 2 Oct 2018 21:14

JAMAIS un nid en plein soleil !!! Comme on ne met jamais un aquarium, un terrarium, une cage (oiseau, rongeur) au soleil direct !
L'idéel serait de leur faire une diapause de 2-3 mois (Romgoss a dit tout haut ce que je pensais tout bas ^^). En plus du bien fondé pour la colonie, cela enrichit ce que tu peux transmettre sur ton projet pédagogique. Avec ta classe et selon leur âge, approfondir plus ou moins cet aspect intéressant du cycle annuel des fourmis endémiques.
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar romgoss » Mar 2 Oct 2018 21:16

Je le reposte, Libertango avait fait le ménage.
La diapause est bénéfiques pour la ponte de la gyne ainsi que l'espérance de vie de cette dernière et des corvéables (c'est prouvé, article sur le forum par DMX).
Pourquoi faire autrement quelque chose qui fonctionne à merveille dans la nature ? Dans le sud, il y a un hiver aussi.
A chaque fois qu'on dévie de cette ligne directrice, il y a des emm..... (et ça c'est le principal problème contemporain).
Juste un avis. :hihi:
Avatar de l’utilisateur
romgoss

Re: Chauffer or not chauffer ?

Message non lupar Frk54 » Jeu 25 Oct 2018 13:25

Bonjour à tous,
Ça ne fait pas longtemps que je suis sur le forum mais mes connaissances entomo font que je voudrais juste apporter une petite pierre. La diapause n'est pas induite pas les facteurs abiotiques comme la température (quoique baisse de luminosité et degré d'hygrométrie peuvent influencer quelque part), c'est une besoin physiologique ; c'est pour cette raison que les espèces qui la nécessitent, peuvent présenter des signes d'inactivité, arrêt de reproduction, problèmes d'alimentation et des fois ça peut conduire jusqu'à la mort de l'individu trop perturbé alors même qu'on pense que la température donnée est au contraire très bien puisque non froide.
L'arrêt d'activité due aux paramètres climatiques comme la température est une quiescence, et l'on parle bien alors d'arrêt d'activité car lorsque ces paramètres redeviennent correctes, l'activité reprend comme à la normale.
Un rythme jour/nuit de ces paramètres climatiques (plus particulièrement la température) est préférable que ce soit pour la partie aérienne ou la partie "souterraine" ; quoique cette dernière, comme beaucoup l'ont dit, ne varie que très légèrement tout au moins coté tropicale dirons nous (à 15cm de profondeur dans le sol forestier en Guyane donc en sous-bois, la température est de l'ordre de 23°C quasi constant). En ce qui concerne notre chez nous, les saisons ont une influence certaine mais avec une inertie c'est la raison pour laquelle il faut que cette baisse/hausse soit régulière jusqu'à arriver à la référence voulue.

Donc pour ma part, et suivant mon expérience certes pas myrmécophile mais entomo-herpétologique si je puis dire, un système de chauffe oui mais par le haut (la chaleur vient par le soleil) couplé à un plus par le bas qui maintient quant à lui la référence voulue. Coté thermostat, le plus précis pour jouer à 0.2°C près, c'est microcontrôleur avec sonde (montage pas compliqué et moins cher que les thermostat généralement achetés : 2 à 5 € le microcontrôleur, 1 euro pour la sonde T°C, 1 € le module horloge, 2 à 5 € le module le relais; 3 à 8 € l'alimentation) ; et la possibilité de créer une année climatique complète moyennant quelques lignes de code. Peut-être que le systus ne fonctionnera pas pendant l'été (températures de références comblées par la température ambiante), mais au moins pour le reste ça assure le coup (pour le froid il y a aussi des solutions).

Et ça ne dispense pas de gérer sa/ses colonies comme à l'habitude, ça permet simplement, et de façon optimale, de gérer un paramètre (ou plusieurs) important qui sont souvent source de problème(s).

Enfin la température/lumière et hygrométrie jouent aussi un rôle important sur le comportement de recherche de nourriture hors du nid, donc...

Voilà, et au passage le forum a plein de choses intéressantes, c'est top, et surtout une communauté bien vivante. ;)
Bonne journée.
Avatar de l’utilisateur
Frk54

Suivante


Retourner vers Chauffage






Forum